Tu régresseras, mécréant!

Thomas Sowell n’est pas seulement un économiste de renom, il est noir. Vous me direz : c’est son droit, on s’en fout un peu, d’autant plus d’ailleurs qu’il n’a pas choisi, lui, d’être noir pour bénéficier de passe-droits et prétendre mener une lutte largement fantasmée. Thomas Sowell est un peu comme votre serviteur, il sait que... Lire la Suite →

Publicités

L’Etat des médias

Un ami me demandait encore récemment comment j’arrivais à écrire tout en affectant un mépris particulièrement affiné des médias d’information et tout particulièrement de la télé. Je lui répondis que, non, ce n’est pas un problème dans la mesure où je vais chercher l’info moi-même ce qui est, me semble-t-il une démarche acceptable puisque je... Lire la Suite →

Les rhinocéros haineux

Les réseaux sociaux sont de fantastiques outils qui permettent la transmission d’informations dont je n’aurais jamais eu connaissance, attendu que bien souvent elles proviennent de sources que j’ignore sciemment dans la mesure où, sous couvert de « pluralité » et de « liberté d’expression », celles-ci sont en réalité et principalement des canaux de propagande. En l’espèce, France Culture... Lire la Suite →

I spaghetti e la paura

Mes chers Romains connaissaient déjà le « Panem et circenses », qu’ils avaient sans doute piqué aux Étrusques dont la civilisation connaissait le principe des jeux, sans doute des mises en scène d’ordre religieux et privé. Je ne suis pas assez érudit, mais je gage que d’autres civilisations plus anciennes encore ont mis en œuvre une version... Lire la Suite →

« On » a le droit, mais pas « moi »

J’ai déjà écrit au sujet du « moi » et du « on » et l’excellent Euclide m’avait même fait l’honneur de partager ses idées dans l’une de nos correspondances sur Vu d’Ailleurs. C’est une matière d’autant plus fascinante qu’elle est largement sous-évaluée par les individus alors que nos dirigeants maîtrisent parfaitement le concept et règlent sa mise en... Lire la Suite →

Du monde des hommes

Au risque d’en étonner quelques-uns, c’est bien parce que je suis objectiviste que « le monde des idées a plus souvent été pour moi une libération qu'un emprisonnement en comparaison de celui des hommes ». Sachez que cette phrase n’est pas de moi, ce qui justifie les guillemets et son auteur se dénoncera s’il le désire (et... Lire la Suite →

Mais de quel droit(e)?

On m’accusait encore récemment d’être de droite ce qui, vous en conviendrez, est à la fois très drôle et très con parce que, tout d’abord, il n’y a rien que je méprise plus que la droite si ce n’est la gauche et ensuite, parce qu’il me semble parfaitement débile (oui : débile !) d’accuser qui que ce... Lire la Suite →

Vos très chères lubies

Comme je vous le décrivais dans un précédent billet, je suis un éternel étudiant de la chose humaine et l’angle qui me paraît le plus intéressant, le plus angoissant aussi, est celui de la psychologie et de la psychanalyse. Il en découle fort logiquement un style et une expression qu’on m’affirme difficiles d’accès, flirtant avec... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :